Attention aux régimes qui finissent mal !


A l’arrivée des beaux jours, les régimes vont bon train. Nombreux sont celles et ceux qui rêvent de perdre quelques kilos afin de pouvoir s’exposer en maillot de bain en toute sérénité. Oui, mais attention ! En matière de régime, tous les moyens ne sont pas bons et peuvent même être dangereux. 

L’exemple de cette femme trop pressée est riche en enseignements. 

A l’approche des beaux jours, nombreux sont celles et ceux qui pensent à perdre quelques kilos superflus. Il ne faut cependant pas prendre les régimes amincissants à la légère. Certains, s’ils sont par trop déséquilibrés, peuvent s’avérer réellement dangereux pour la santé. Preuve en est l’expérience malheureuse d’une femme de 51 ans rapportée dans la revue médicale britannique  » Lancet « . 

Un régime amaigrissant à ne pas suivre 

Cette patiente avait entrepris un régime hyper protéiné qui consistait à n’avaler chaque jour en tout et pour tout que trois sachets à diluer dans de l’eau. De cette façon, l’apport alimentaire journalier n’apportait que 405 calories et se composait de 43 g de protéines, 1,5 g de sodium, 2,5 g de potassium, ainsi que de vitamines et d’oligo-éléments. Le  » conseiller nutritionniste  » qui avait prescrit ce régime conseillait également de boire au moins 4 litres d’eau par jour. 

Des résultats loin de ceux escomptés 

La patiente en question, trop zélée, avait entrepris de boire 6 litres d’eau par jour. Résultat : souffrant de nausées, d’une grande fatigue et de pertes de conscience, elle a dû être hospitalisée. Son bilan sanguin montrait des concentrations en sels, en particulier en sodium (carence sévère) et en potassium, beaucoup trop faible. En revanche son bilan hormonal était normal. Ces résultats, peu surprenants au vu du régime suivi, étaient bien sûr dus à l’absorption d’une trop grande quantité d’eau ayant pour effet de diluer tous les composants sanguins. 

Une fin heureuse dont il faut tirer la leçon 

Cette dame a rapidement récupéré en reprenant un régime normal et en diminuant sa consommation d’eau. Cet exemple extrême montre combien il peut être dangereux de suivre un régime basse calorie surtout lorsque celui-ci est associé à une absorption d’eau trop importante. L’hyponatrémie (insuffisance en sodium) qui en résulte peut être responsable de troubles digestifs (nausées, vomissements) et neurologiques pouvant aller de la simple confusion mentale au coma. 

Le régime choisi doit être validé par un médecin. Et lorsque le nombre de kilos à perdre dépasse 10 % du poids, il est plus sage (et efficace) de se faire accompagner par un médecin ou un nutritionniste, un vrai. 

 

Fabienne PERROLAT
Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *