Le vélo elliptique : mode d’emploi

Cette machine a fait son apparition dans les salles de sports française il y a environ 15 ans. Elles furent très rapidement adoptées par tous les pratiquants (homme, femme, adolescent, senior, amateur, sportif, personne en surpoids ou atteint d’obésité…) pour tous types d’objectifs : perte de poids, amélioration du système cardio-vasculaire, dépense énergétique, bien-être

Le vélo elliptique permet l’entraînement cardio-vasculaire. Il est donc situé dans la même catégorie que les vélos, les tapis de course, les steppers…

D’un coté, la machine est équipée de deux emplacements pour placer les pieds. Vos jambes effectuent un mouvement « elliptique » d’avant en arrière avec un léger mouvement de haut en bas. De l’autre coté, deux bras à maintenir (ou non) avec les mains. Le mouvement des deux bras s’effectuent d’avant en arrière.

Le corps est donc mis en mouvement dans sa globalité. Certains comparent cette gestuelle à celle du ski de fond.

Point fort de la machine : aucun impact. Le mouvement est fluide tout au long de la séance, à l’inverse d’un tapis de course, par exemple qui traumatise les articulations (chevilles, genoux, hanches et colonne vertébrale) et qui détruit énormément de globules rouges (au niveau du talon).

Certaines proposent même des entraînements en sens inverse sollicitant davantage de groupes musculaires.

A quel prix ? 

Les machines pour particuliers se rapprochent de plus en plus de celles des grandes salles de sport. Aujourd’hui, les premiers prix commencent à 200 €. Ils peuvent facilement monter jusqu’à 2000€ voir 4000€ pour celles incluant la télévision et Internet. Il n’est donc pas utile d’aller dans les deux extrêmes. En prenant un elliptique à 400-600 €, vous pourrez trouver un bon rapport qualité prix.

Chaque marque rivalise d’ingéniosité pour vous conquérir : ventilateur, multitude de programmes différents, capteurs de rythme cardiaque, prise usb ou ipod, télévision, entraînement sur carte mémoire personnalisé…

Aujourd’hui si vous tapez « Elliptique » dans un moteur de recherche, vous constaterez qu’il y a plus de 50 modèles différents (sans comptabiliser ceux semi professionnel et professionnel).

Si vous en avez la possibilité, allez en magasin pour les tester. Même si le modèle que vous souhaitez n’est pas sur place, essayez de trouver la même marque car les modèles se ressemblent un peu tous dans une marque identique.

A savoir : en fonction de votre taille, certains elliptiques seront difficiles à maintenir principalement au niveau des bras, vous obligeant à vous déhancher de façon plus ou moins importante. N’oubliez pas que le mouvement doit être fluide, sans contrainte. Justement sur ce point, vérifiez que les mouvements des pieds soient fluides et ne pas avoir une sensation de machine grippée.

Comptabilisez ensuite le nombre de programme différent. Ce n’est pas parce qu’une machine en possède 20 de plus qu’elle est forcément meilleure… Il faut qu’elle est au moins le programme manuel (vous gérez vous même tous les paramètres : temps, intensité), un programme de type fractionné (un coup facile, un coup difficile), un programme type montagne (augmentation tout au long de l’entraînement de la difficulté puis descente en fin de programme).

Pour les entraînements « commerciaux » type brulage de graisses, ils ne servent à rien ! Un programme de type manuel sera beaucoup plus efficace.

Attention à l’empattement au sol de la machine. Un elliptique demande beaucoup de place comparée à un vélo. Il est donc essentiel de prendre vos mesures avant d’aller tête baissée sur Internet et le commander.

Pour qui ? 

L’elliptique peut être utilisé par toutes les personnes ne présentant pas de pathologie importante (en cas de doute, demandez conseil à votre médecin).

Du plus jeune âge (à partir du moment où vous pouvez placez vos pieds et maintenir les bras de la machine) jusqu’à… pas d’âge (vous pourrez trouver en salle des seniors de plus de 90 ans en faire).

Que vous soyez maigre, mince, sec, en surpoids, en obésité (type 1,2 et 3)… il n’y a aucun souci, bien au contraire.

Combien de calorie ? 

Question souvent posée. Malheureusement il n’y a pas de chiffre précis car en fonction de votre sexe, votre âge, votre poids de votre masse musculaire et de masse grasse, la vitesse et l’intensité, les chiffres vont différer. Cet écart pouvant aller jusqu’à 50 % !

En moyenne, pour 30 minutes d’elliptique vous pour compter entre 250 et 500 kcal dépensées.

Le plus important n’étant pas de courir après les calories mais plutôt de maintenir une régularité d’entraînement au fil des semaines, des mois et des années.

Elliptique vs autres machines de cardio 

Chaque appareil possède ses propres paramètres. Il est donc difficile de dire « c’est cette machine qu’il vous faut ». Cependant, tentons d’y voir un peu plus clair entre toutes ces machines.

L’elliptique est fait pour vous si :

Vous avez des soucis d’articulations (le tapis de course sera déconseillé)
Vous souhaitez solliciter un maximum de groupes musculaires en un entraînement (le vélo stimule principalement la partie inférieure du corps)
Avoir un mouvement proche de la marche (ou du ski de fond) et fluide (difficilement réalisable sur un steppeur)

L’elliptique permet :
– De transpirer
– d’améliorer le système cardio-vasculaire
– de maintenir et / ou perdre de la masse grasse
– de dépenser un maximum d’énergie
– d’améliorer la capillarité artérielle et veineuse
– de diminuer la fréquence cardiaque de repos et à l’effort

Comment s’entraîner avec ? 

L’elliptique possède une multitude de programmes d’entraînements. Ils permettent d’éviter la routine ainsi que la lassitude au fil du temps.

Dans un premier temps, tester les tous pour déterminer ceux avec lesquels vous vous sentez le mieux.

Ensuite, différencier les programmes de type continu (manuel, colline, plateau…) et ceux de type fractionné (manuel, alterné, dent de scie, montagne russe…).

Enfin lorsque vous programmerez vos entraînements, alternez une séance avec un programme de type continu et une séance avec un programme de type fractionné.

Le premier type permet d’améliorer le volume du cœur ; le second type permet d’améliorer la force du cœur en augmentant les parois de celui-ci.

Conclusion : 

Machine arrivée en France il y a 20 ans environ, elle a su conquérir rapidement le cœur des français en détrônant même de vieux classiques comme le vélo ou le tapis de course.

Par sa fluidité et son travail complet, il permet de dépenser un maximum d’énergie en peu de temps sans traumatisme au niveau des articulations.

Placez devant celle ci une télé ou brancher votre lecteur mp3 pour de longues heures d’entraînement.

Seul bémol, l’empattement de la machine, qui demande pas mal de place. Elle n’est donc pas faite pour les studios.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *