Electrostimulation : pour qui ? Pour quoi ?

Définition 

La contraction musculaire est effectuée par un signal émis par le cerveau ; ce signal longe les nerfs pour arriver à une connexion entre ces nerfs et le muscle (unité motrice). Le muscle se contracte alors. Voici schématiquement comment fonctionne une contraction.

L’électrostimulateur remplace donc notre cerveau en demandant à nos muscles de se contracter.

Vous vous souvenez peut être de ces femmes à la plastique de rêve nous ventant les bienfaits de cette technique dans les années 80… A cette époque les machines ressemblaient à des ustensiles pour les navettes spatiales, donnaient des coups d’électricité une fois sur deux, ne possédaient que d’un programme d’entraînement et ne provoquaient que des « spasmes ».

Heureusement à notre époque ces machines devenues collector n’existent plus.

Intérêt de l’électrostimulation 

Lorsque notre cerveau envoie un signal à nos muscles pour se contracter, il garde toujours une marge de réserve par rapport à nos possibilités dans le but de nous protéger. En pratique lorsque vous effectuez un exercice en musculation avec une charge ne vous permettant que de réaliser qu’une seule répétition, nous considérons que cela représente votre 100 %. Or après étude, nous constatons que cela représente plus 90 à 95 % de notre capacité maximale. Ceci évite donc de nous blesser.

L’électrostimulateur n’est pas comme notre cerveau, il n’a pas de barrière. C’est à nous de lui dire jusqu’où nous souhaitons aller.

Si vous avez l’occasion d’effectuer un 100 % volontairement en musculation, vous constaterez qu’en plaçant votre machine au maximum de ses possibilités, votre sensation sera beaucoup plus intense.

L’électrostimulation présente une large gamme d’entraînement : fitness, massage, force, endurance, post-traumatique, réhabilitation, rééducation…

D’un simple outil complémentaire à votre activité physique, en passant par une rééducation après une fracture ou une détente en version massage, cet appareil réconciliera les moins sportif avec l’entraînement.

De plus, cette technique d’entraînement permettra à certaines personnes de pouvoir effectuer un renforcement en ne mobilisant qu’un minimum les articulations. Prenons l’exemple d’une personne souffrant de problèmes vertébraux. Elle ne peut plus effectuer de flexion de buste ou de mouvement avec sa colonne vertébrale pour renforcer sa sangle abdominale. L’électrostimulation pour sans soucis renforcer ses muscles abdominaux sans contraintes vertébrales. Elle pourra aussi être progressive dans son intensité à l’inverse d’un exercice classique. Vous pourrez constater la progression au fil des semaines sans pour autant souffrir dès le début.

Sensation de contraction 

La contraction involontaire peut être ressenti de deux façons.

La première, comme une sensation classique de contraction musculaire au niveau d’un muscle précis.

La seconde comme une gène, voir une sensation désagréable provoquée par une contraction involontaire.

Si vous faites parti de la deuxième catégorie, l’entraînement avec électrostimulateur risque d’être compromis.

Il sera donc important, avant d’investir dans une machine à 300 € de faire le test soit chez un ami qui en possède un, soit en magasin.

Lors de l’utilisation de la machine, vous pouvez si vous le souhaitez contracter volontairement le muscle sollicité soit en effectuant le mouvement, de façon dynamique ; soit de le contracter volontairement en même temps mais de façon isométrique (sans mouvement).

Quel prix ? 

Les premiers électrostimulateurs coutent moins de 100 € pour atteindre jusqu’à 1000 € pour certains.

La majorité des appareils se situent aux alentours des 300 €. Il est évident que plus la machine est complexe et riche en programme et plus elle sera couteuse.

Avant d’effectuer votre achat posez vous les questions « que vais je faire avec mon appareil ? » et « quels sont mes objectifs ? ».

Pour un travail de renforcement, galbe et musculation la fourchette 200 – 300 € suffira amplement.

Pour un travail de préparation physique, réadaptation post traumatique, massage, détente ainsi que les programmes cités ci dessus, les tarifs oscilleront entre 350 et 900 €.

La plupart des appareils au delà de 1000 € sont conçus pour les centres de rééducations avec des programmes spécifiques pour différentes pathologies. Il n’est donc pas utile d’aller jusque là en tarif.

Quelle marque ? 

De nombreuses marques se partagent le monde de l’électrostimulation : Compex, Cefar, Slenderstone, Sport Elec, Globus…

Toutes ces marques vous offrent une multitude de choix différents au niveau des programmes, du nombre de canaux, d’intensité, de latéralité, voir même certains en WI FI.

Les deux sociétés Compex et Cefar ont fusionné offrant ainsi une plus grande compétitivité avec les autres marques.

Cefar est la marque ayant signé un accord avec les centres de kinésithérapie…

Quels résultats ? 

L’électrostimulation ne fait pas de miracle. Elle permet de renforcer différemment les muscles. Idéale en complément dans la plupart des activités physiques, l’électrostimulation offrira des contractions généralement plus intenses qu’en temps normal sans pour autant mettre sous tension les articulations.

Cette technique peut être utile pour les personnes souffrant d’arthrose, après un accouchement, pour les personnes en rééducation suite à un traumatisme, pour les seniors…

Comme toutes activités de renforcement musculaire, vous pourrez améliorer la force locale et générale de vos muscles, les galber, diminuer le périmètre de votre sangle abdominale…

En aucun cas vous ne pourrez perdre du poids ou diminuer votre masse grasse avec l’électrostimulation. Il ne faut pas confondre muscle et graisse.

Le premier se travaille avec des exercices de renforcement ou avec l’électrostimulation, le second se travaille avec un entraînement de type endurant combiné à une alimentation équilibrée. L’idéal étant d’effectuer les 3 paramètres : renforcement, endurance et alimentation.

Conclusion : 

L’électrostimulation est très utile en complément d’une activité existante. Il ne faut pas attendre à d’importants résultats si votre objectif est de remodeler votre silhouette et / ou de perdre du poids. Une combinaison avec un entraînement endurant et une alimentation équilibrée sera de mise. Par contre pour une rééducation après un traumatisme, un accouchement ou pour un renforcement chez le public senior, cette technique sera très intéressante.

Si possible testez la machine avant d’investir dans une machine souvent couteuse.

Une réponse à : Electrostimulation : pour qui ? Pour quoi ?

  1. Thanks for the article post.Really thank you! Great.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *