Stop aux ballonnements !

stop aux ballonements
Ceinture desserrée d’un cran, impression d’avoir le ventre gonflé à l’hélium… Après un repas copieux, riche en graisses et bien arrosé, pas étonnant de voir son estomac faire de la gonflette. Quand le phénomène se répète, mieux vaut s’inquiéter. Il existe des méthodes douces qui vont nous aider à retrouver un joli ventre sans  médicament. 
Contre les ballonnements, le respect d’une bonne hygiène de vie est essentiel. D’abord, il faut chercher à ingérer moins d’air, en mangeant lentement, mais aussi en limitant la consommation de chewing-gums et de boissons gazeuses. Quels sont  les aliments à éviter ? 
L’alcool, le café, le thé, le chocolat chaud et les jus de fruits acides : chacune de ces boissons à forte acidité peut irriter le tube digestif, provoquant un gonflement du ventre, les  féculents, crudités et choux sont à consommer avec modération. Mais attention : toute personne peut avoir une sensibilité et une réaction différente à chaque aliments faut donc adapter son alimentation en fonction de ce que l’on supporte ou pas. 

Le stress joue aussi un rôle. Il peut abaisser le seuil de sensibilité et augmenter les sensations de douleur liées aux ballonnements. Place à la détente et au bien être ! Activité physique, yoga, massages… A chacun sa méthode pour relâcher la pression ! 

L’ostéopathie pour le bien-être de votre ventre 
En recherchant, puis en libérant les tensions qui existent au niveau de la colonne, l’ostéopathe peut soulager durablement les ballonnements gênants. 
En levant les blocages et en retrouvant un équilibre une à deux séances d’ostéopathie peuvent vous aider à dégonfler. 

Pour réduire le ballonnement et retrouver son  ventre d’avant il est conseillé d’éviter de consommer les aliments cités ci-dessus, dans de nombreux cas,  il faudra lutter aussi contre la rétention d’eau,  et surtout apprendre à se détendre, le ventre réagit énormément aux angoisses ou aux émotions, dans certains cas consulter un ostéopathe peut être salutaire…

 

Caroline TOMASI
Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *